N'oeuf le Making Of from Course Monteregie Est on Vimeo.

 

Soirée Premièere de la 3e édition de la Course Montérégie Est

Des cinéastes de la relève récompensés

Le 17 octobre dernier, au Centre des arts Juliette-Lassonde de Saint-Hyacinthe, ce sont près de 300 personnes qui se sont rassemblées afin d’assister à la Soirée Première de la Course Montérégie Est. Le public présent a assisté à la toute première diffusion publique de l’ensemble des courts-métrages des huit cinéastes participants cette année. La soirée a également permis aux personnes présentes d’assister à la remise des prix par le jury, présidé cette année par le comédien Jean-François Pichette.

Les deux gagnantes de la soirée : Ève Panneton, lauréate du prix de la meilleure fiction, et Audrey F. Laurencelle, lauréate du prix du meilleur documentaire et du prix du public.

Le prix du meilleur documentaire a été remis à Audrey F. Laurencelle, jumelée à la MRC Les Maskoutains, pour son film « Victor Varacalli ». La cinéaste, originaire de Varenne, s’est méritée une bourse de 1 000 $ du Forum jeunesse Montérégie Est (FJME) ainsi qu’un prix de 1 000 $ offert par l’Institut national de l'image et du son (INIS) valable pour des formations à la carte.

Quant au prix de la meilleure fiction, il est revenu à Ève Panneton, jumelée à la MRC Vallée-du-Richelieu, pour son film « Fleur Sauvage ».  La jeune résidente de Bromont s’est vu remettre une bourse de 1 000 $ de la Conférence régionale des élus (CRÉ) Montérégie Est ainsi qu’un prix de 2 000 $ offert par Locations Michel Trudel valable pour la location d’équipements et de studios.

Le prix du public a quant à lui été remis à Audrey F. Laurencelle qui devient ainsi la grande gagnante de la soirée en remportant ce deuxième prix. Elle s’est méritée une bourse de 500 $ du FJME et de la CRÉ, un prix de 250 $ offert par Les locations de caméras vidéo Lou-Cam, ainsi qu’un forfait séjour comprenant le transport, l’hébergement et le passeport pour assister au prochain festival Regard sur le court-métrage au Saguenay.

Au cours de la soirée, le jury a tenu également à souligner le travail de deux autres cinéastes s'étant distingués par leur audace.  Ainsi, une mention spéciale du jury a été décernée à Vénus Grivegnée-Dubé, originaire de Cowansville, et à Junior Vigneault, résident de Granby.

Il sera possible de visionner l’ensemble des courts-métrages réalisés dans le cadre de l’édition 2012 sur le site officiel de la Course Montérégie Est (www.coursemonteregie-est.org) au cours des prochains jours.

De plus, la Course Montérégie Est est fière de s’associer, pour une deuxième année, à TV COGECO de Saint-Hyacinthe. Afin de donner une deuxième vie aux œuvres des cinéastes, TV COGECO présentera les cours-métrages des cinéastes dès janvier prochain.

   

 



Dévoilement des cinéastes de la 3e édition de la Course Montérégie Est

 

C’est au Cinéma Beloeil, le 24 mai dernier, qu’avait lieu le dévoilement des neuf candidats et candidates retenus pour la 3e édition de la Course Montérégie Est. Présentés par le biais de profils vidéo et d’entrevues, les aspirants cinéastes ont séduit le public.

 

Les cinéastes sélectionnés sont (de gauche à droite sur la photo) : Alain Mathieu (Mont-Saint-Grégoire), Vénus Grivegnée-Dubé (Cowansville), Antoine Gazaille (Granby), Junior Vigneault (Granby), Simon Boissonneaux (Ste-Julie), Audrey F. Laurencelle (Varennes), Raphaëlle Mercier (St-Jean-sur-Richelieu), Ève Panneton (Bromont), Stéphane Charbonneau (Beloeil).

Au cours des prochains mois, ces passionnés de cinéma vivront une aventure exceptionnelle. En plus de bénéficier d’une formation de 100 heures offertes par l’INIS, ils disposeront d’un budget de 2000$ pour réaliser 2 courtsmétrages (un documentaire et une fiction) inspirés par la réalité des résidents des MRC auxquelles ils sont jumelés. Encadrés par des professionnels de l’industrie du film, ils cultiveront leur talent, perfectionneront leur art tout en élargissant leurs horizons.

Le fruit de leur travail sera présenté sur grand écran au Centre des arts Juliette-Lassonde de Saint-Hyacinthe lors de la Soirée Première qui aura lieu en octobre 2012. 

Entretemps, découvrez leurs autoportraits en vidéo dans la section Cinéastes.

 


 

Une expérience unique pour de jeunes cinéastes passionnés

 

Première rangée : Judith Bissonnette, CRÉ Montérégie Est; Catherine Trudeau, participante de la 2e édition; Francine Morin, vice-présidente de la CRÉ Montérégie Est; Geneviève Lapalme, attaché politique de Marie-Claude Morin; Catherine Plante, présidente du FJME.

Deuxième rangée : Jean-François Pichette, président du jury; Samuel Pineault, participant de la 2e édition; Pierre-Olivier Labart, répondant de la MRC de Rouville; Jean Hamel, directeur des communications et du marketing de L'inis; Ramon Vitesse, répondant de la MRC Brome-Missisquoi; Marie-Pier Beaudoin, répondante de la MRC de Marguerite-d'Youville; Samuel Gosselin, répondant de la MRC de La Haute-Yamaska.

Jeunes passionnés de cinéma, une expérience unique s’offre à vous. Dans le cadre de la 3e édition de la Course Montérégie Est, vous aurez accès à plus de 100 heures de formation et d'encadrement personnalisé  offerts par des professionnels de L’institut national de l’image et du son, dont le réalisateur Michel Lam, qui agira comme formateur-mentor, à un budget de 2000$ vous permettant de produire deux courts-métrages, une fiction et un documentaire, en deux mois, en plus d’être diffusés au mois d’octobre au Centre Juliette-Lassonde à Saint-Hyacinthe.

Ce concours de courts-métrages destiné aux cinéastes de la relève est organisé conjointement par la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Montérégie Est et le Forum jeunesse Montérégie Est (FJME). Cette année, le comédien Jean-François Pichette agira comme porte-parole et président du jury.

La Course permettra à neuf (9) jeunes âgés de 18 à 35 ans, intéressés par la production cinématographique, de se propulser dans le métier de cinéaste au cours de l’été et d’être jumelés avec une MRC du territoire de la Montérégie Est. Selon Madame Francine Morin, vice-présidente de la CRÉ Montérégie Est, « nous utilisons l’art cinématographique comme un outil de promotion régionale, comme un vecteur de développement territorial et comme facteur indéniable de l’identité culturelle de la Montérégie Est».

Catherine Plante, présidente du FJME mentionne également que : « le Forum jeunesse souhaite que ce projet puisse contribuer au développement d’un sentiment d’appartenance à la région en offrant aux jeunes cinéastes participants l’opportunité de poser un regard neuf sur celle-ci.»

Les cinéastes souhaitant participer à ce concours devront soumettre leur candidature à un jury qui les évaluera selon leur savoir-faire, leur originalité ainsi que leurs habiletés techniques avant le 13 avril 2012. 


Lancement de la 3e édition de la Course Montérégie Est

 

 

 


 

Grande finale de la Course des régions

 

Source : Amélie Boissonneau, Jérémy Comte grand gagnant de la Course des régions, La Tribune, Sherbrooke, 8 novembre 2011.

Jeudi soir, au fil d'arrivée de la première édition de la Course des régions, se tenaient les quatre cinéastes émergents représentant chacun leur région. Dans un Théâtre Granada presque plein, les deux films sur lesquels ils ont passé une bonne partie de leur été ont été présentés. Et au terme de ce marathon cinématographique, c'est le Sherbrookois Jérémy Comte qui est sorti grand gagnant de cette soirée de première en mettant la main sur trois des quatre prix remis le soir du gala.

En tant que participants à la Course des régions, Maude de Blois (Montérégie-Est), Charles Dubé (Laurentides), Julien Beaupré (Laval) et Jérémy Comte (Estrie) ont préparé, filmé et monté deux films en deux mois. Une course folle qui leur a permis de tester leur capacité à faire face à la pression.

Pour son documentaire intitulé Au pays des chevaux, le jeune Sherbrookois de 20 ans s'est rendu au Galopin, situé dans l'arrondissement de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville, un des rares centres d'équitation thérapeutique au Québec. Avec une forte esthétique photographique, un ton juste et des images touchantes, le cinéaste a non seulement touché le jury qui lui a octroyé le prix du meilleur documentaire, mais aussi les gens dans la salle qui lui ont remis le prix du public Radio-Canada d'une valeur de 5000$ pour son film mettant en scène des jeunes atteints de déficience intellectuelle.

À cette récolte s'ajoute également le prix Émergence remis par l'INIS. «Je suis étonné et content. Je suis vraiment surpris. Je n'étais vraiment pas certain du résultat de mes films. J'ai tendance à tout remettre en question», a-t-il lancé avant de souligner à quel point la course lui donnera du courage pour d'autres réalisations.

Dans la catégorie meilleur film de fiction, c'est Charles Dubé qui a été récompensé pour son film Hit and run. Initiée par la Course Estrie, la Course des régions fera l'objet d'une émission spéciale qui sera diffusée le 11 novembre prochain à 18 h 30 sur les ondes de Radio-Canada Estrie.

La Course Montérégie Est souhaite féliciter l'ensemble des cinéastes participants et souligner le travail de Maude de Blois, représentante de la Montérégie Est. Le public peut dès maintenant visionner les films réalisés par la cinéaste en se rendant sur la plate-forme VIMEO de la Course Montérégie Est : http://vimeo.com/coursemest/videos.


 Soirée première de la 2e édition de la Course Montérégie Est

 

 

Plus de 250 personnes ont assisté à la Soirée Première de la Course Montérégie Est, le 11 octobre dernier, au Centre des arts Juliette-Lassonde de Saint-Hyacinthe. L’événement, qui couronnait la deuxième édition du concours de courts-métrages régional, a permis au public de visionner l’ensemble des films réalisés au cours de l’été par les neuf cinéastes participants. Organisée par la Conférence régionale des élus (CRÉ) Montérégie Est ainsi que par le Forum jeunesse Montérégie Est (FJME), cette soirée a également permis aux personnes présentes d’assister à la remise des prix par le jury, présidé cette année par le comédien Mario Saint-Amand.

Le prix du meilleur documentaire a été remis à Gabrielle Dion-Fortin, jumelée à la MRC d’Acton, pour son film « Fibre de verre et styromousse». La cinéaste, originaire de Mont-Saint-Hilaire, s’est méritée une bourse de 1 000 $ du FJME ainsi qu’un prix de 1 000 $ offert par l’Institut national de image et du son (INIS) valable pour les formations à la carte des séries Espresso et Apple.

Quant au prix de la meilleure fiction, il est revenu à Francis Drolet, jumelé à la MRC Pierre-De Saurel, pour son film « Sort-elle! ».  Le jeune résident de McMasterville s’est vu remettre une bourse de 1 000 $ de la CRÉ Montérégie Est ainsi qu’un prix de 2 000 $ offert par Locations Michel Trudel valable pour la location d’équipements et de studios.

Le prix du public a quant à lui été remis à Samuel Pineault, originaire de Brigham et jumelé à la MRC Les Maskoutains. Il s’est mérité une bourse de 500 $ ainsi qu’un prix de 300 $ offert par Les locations de caméras vidéo Lou-Cam.

Cette année, le jury a également offert deux mentions spéciales à des cinéastes s'étant distingués. Il s'agit de Jérémi Robitaille-Brassard pour son court-métrage de fiction « Coupure de courant » et de Jérémie Allaire-Ménard pour son documentaire «Tierra provisionnal ». 

Il sera possible de visionner l’ensemble des courts-métrages réalisés dans le cadre de l’édition 2011 sur le site officiel de la Course Montérégie Est (www.coursemonteregie-est.org) au cours des prochains jours.

De plus, la Course Montérégie Est est fière de s’associer, pour une première année, à TV COGECO de Saint-Hyacinthe. Afin de donner une deuxième vie aux œuvres des cinéastes, TV COGECO présentera deux séries d’une dizaine d’émissions qui mettront en valeur les courts-métrages des éditions 2010 et 2011. La première série d’émissions diffusée depuis la mi-septembre, les mercredis et jeudis à 20 h sur la chaîne TV COGECO, présente les courts-métrages de l’édition 2010. Les courts-métrages de l’édition 2011 seront quant à eux présentés durant l’année 2012 et accompagnés d’entrevues exclusives avec les cinéastes.

Inspirée de la Course Estrie, la Course Montérégie Est a été rendue possible grâce à la collaboration de la Conférence régionale des élus Montérégie Est, du Forum jeunesse Montérégie Est et de l’Institut national de l’image et du son (INIS). Mentionnons également que la Soirée Première a bénéficié du soutien des partenaires de l’Entente culture Montérégie Est.


Invitation à la soirée Première

Après deux mois de tournage, les neuf cinéastes participant à la Course Montérégie Est sont fiers de présenter leurs courts-métrages au cours de la soirée Première, qui se déroulera le 11 octobre prochain à compter de 18 h, au Centre des arts Juliette-Lassonde de Saint-Hyacinthe. L’événement, gratuit et ouvert au public, sera l’occasion de visionner l’ensemble des courts-métrages réalisés au cours de l’été 2011.

Au terme de la soirée, plusieurs prix seront remis aux participants et aux participantes, soient le prix du meilleur documentaire et le prix de la meilleure fiction. Les gagnants et les gagnantes de chacune des catégories seront désignés par un jury, présidé cette année par le comédien Mario Saint-Amand. Le public présent sera également amené à voter pour le ou la cinéaste s’étant le plus démarqué. D’ici la soirée Première, plusieurs bandes-annonces seront disponibles sur le site Internet de la Course au www.coursemonteregie-est.org.

De plus, la Course Montérégie Est est fière de s’associer pour une première année à TVCOGECO de Saint-Hyacinthe. Afin de donner une deuxième vie aux œuvres des cinéastes, TVCOGECO présentera deux séries d’une dizaine d’émissions qui mettront en valeur les courts-métrages des éditions 2010 et 2011. La première série d’émissions présentera les courts-métrages de l’édition 2010 et sera diffusée le mercredi et le jeudi dès 20h00 à compter du 14 septembre sur la chaîne TVCOGECO. Les courts-métrages de l’édition 2011, seront, quant à eux, présentés durant l’année 2012 et seront accompagnés d’entrevue exclusive avec les cinéastes.   

Cliquez ici pour visualiser le communiqué de presse.

 


Maude de Blois représentera la Montérégie Est à la Course des régions

C'est en juillet dernier, que les noms des quatre cinéastes sélectionnés pour la Course des régions ont été dévoilés : Julien Beaupré (Laval), Jérémy Comte (Estrie), Maude de Blois (Montérégie Est) et Charles Dubé (Laurentides).

La Course des régions est un événement national dédié aux cinéastes émergents qui implique la participation des régions du Québec. Elle soutient la réalisation de deux courts-métrages avec un budget de production de 4000$. Le fruit du travail de ces cinéastes sera présenté le 27 octobre, au Théâtre Granada, lors d’une soirée de Première où seront remis des prix soulignant l’excellence des oeuvres. 

La représentante de la Montérégie Est, Maude de Blois, est une étudiante en muséologie, qui cultive une passion pour l’Histoire, la nature, le cinéma et la nourriture. C’est sous l’influence de ses études antérieures en arts électroniques et en cinéma d’animation qu’elle continue de créer et réaliser des courts-métrages. Tout en s’inspirant de ce qu’elle découvre dans son environnement, Maude collige à sa manière des extraits de sa vision du monde extérieur par le mode d’expression qu’est le cinéma.

Écoutez Maude vous raconter son aventure au sein de la Course des Régions en visionnant son VLOG (ci-haut).

 


Dévoilement des cinéastes pour la 2e édition de la Course Montérégie Est

C’est le 19 mai dernier, au Centre Arts Station de Mont-Saint-Hilaire, que le Forum jeunesse Montérégie Est (FJME) et la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Montérégie Est ont procédé au dévoilement des candidats et des candidates qui prendront part à la 2e édition de la Course Montérégie Est, un concours de courts-métrages destiné à la relève cinématographique. L’évènement s’est déroulé en présence de monsieur Mario Saint-Amand, comédien et président du jury ainsi que de Monsieur Jean-Pierre Lefebvre, prolifique cinéaste québécois et membre du jury de sélection.

Les cinéastes qui participeront à cette deuxième édition de la Course Montérégie Est sont : 

Jérémie Allaire-Ménard, 20 ans, originaire de Saint-Hyacinthe, jumelé à la MRC Rouville;

Cédric Courtemanche, 19 ans, originaire de Farnham, jumelé à la MRC Haut-Richelieu;

Gabrielle Dion-Fortin, 18 ans, originaire de Mont-Saint-Hilaire, jumelée à la MRC Acton;

Tania Di Sei, 26 ans, originaire de Saint-Liboire, jumelée à la MRC Vallée-du-Richelieu;       

Francis Drolet, 25 ans, originaire de McMasterville, jumelé à la MRC Pierre-de-Saurel;

Sébastien Lainesse, 31 ans, originaire de Granby, jumelé à la MRC Brome-Missisquoi;

Samuel Pineault, 20 ans, originaire de Brigham, jumelé à la MRC des Maskoutains;

Jérémi Robitaille-Brassard, 21 ans, originaire de Richelieu, jumelé à la MRC La Haute-Yamaska;

Catherine Trudeau, 21 ans, originaire de Granby, jumelée à la MRC Marguerite-D’Youville.

 

Dès juillet, la Course Montérégie Est permettra aux neuf cinéastes de vivre une expérience cinématographique dans les conditions du milieu professionnel. En effet, chacun des participants et des participantes disposera d’un budget de 2 000 $ pour réaliser deux courts-métrages en deux mois, soit un documentaire et une fiction. Avant de débuter le tournage de leurs films, les cinéastes bénéficieront également d’une formation spécialisée de 45 heures offerte par l’Institut national de l’image et du son (INIS). Cette formation se déroulera au cours de trois fins de semaine des mois de mai et juin.

Puisque l’un des objectifs de ce concours de courts-métrages est de faire découvrir la région de la Montérégie Est aux cinéastes, chacun d’eux sera jumelé à une MRC afin d’y établir ses lieux de tournage. Pour les orienter dans leur découverte, les cinéastes pourront faire appel à des personnes répondantes dans chacune des MRC. L’équipe de répondants et de répondantes est composée de professionnels œuvrant auprès d’organisations tels que les CLD, les MRC, les services des Loisirs et les Carrefours jeunesse-emploi.

Au terme de cette course, les films seront présentés lors de la Soirée Première au Centre des arts Juliette-Lassonde de Saint-Hyacinthe en octobre prochain. Lors de cet événement, trois prix seront remis aux participants et aux participantes dans les catégories suivantes : meilleur documentaire, meilleure fiction et prix du public. Le nom du cinéaste qui sera invité à participer à la Course des Régions, un concours qui met en concurrence des cinéastes provenant de différentes régions du Québec, sera également dévoilé lors de cette soirée. Cette course leur permettra ainsi de faire rayonner leur œuvre au niveau provincial. De plus, afin de donner une deuxième vie aux œuvres des cinéastes,  TVCOGECO de Saint-Hyacinthe  présentera deux séries d’une dizaine d’émissions qui mettront en valeur les courts-métrages de l’édition 2010 et 2011.

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse.   

  

De gauche à droite :

Julie Hamel, répondante de la MRC Vallée-du-Richelieu; Tania Di Sei, cinéaste de St-Liboire; Catherine Plante, présidente du FJME; Gabrielle Dion-Fortin, cinéaste de Mont-Saint-Hilaire; Jérémie Allaire-Ménard, cinéaste de Saint-Hyacinthe; Pierre-Olivier Labart, répondant de la MRC Rouville; Sébastien Lainesse, cinéaste de Granby; Jérémi Robitaille-Brassard, cinéaste de Richelieu; Ramon Vittest, répondant de la MRC Brome-Missisquoi; Denise Provencher, directrice générale de la Course Estrie; Catherine Trudeau, cinéaste de Granby; Samuel Pineault; cinéaste de Brigham; Julie Patenaude, répondante de la MRC Marguerite-D'Youville; Jean-Pierre Lefebvre, membre du jury de sélection; Caroline Cloutier, répondante de la MRC Pierre-de-Saurel; Francis Drolet, cinéaste de McMasterville; Cédric Courtemanche; cinéaste de Farnham.

 


Jeunes cinéastes recherchés

Lancement de la 2e édition de la Course Montérégie Est

C'est au centre Expression de Saint-Hyacinthe qu'avait lieu, le 17 février dernier, le lancement de la 2e édition de la Course Montérégie Est. Ce concours de courts-métrages destiné aux cinéastes de la relève est organisé conjointement par la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Montérégie Est et le Forum Jeunesse Montérégie Est (FJME). Forte de son succès de l'an passé, la Course Montérégie Est entame sa deuxième édition en ayant comme porte-parole le comédien Mario Saint-Amand qui agira comme président du jury.

Les cinéastes souhaitant participer à ce concours devront soumettre leur candidautre à un jury qui les évaluera selon leur savoir-faire, leur originalité ainsi que leur habiletés techniques. Au terme de cette évaluation, neuf cinéastes seront choisis et jumelés avec une MRC du territoire de la Montérégie Est.

Les candidats et candidates, âgé entre 18 et 35 ans, devront avoir produit en deux mois, avec un budget de 2000 $, deux courts-métrages, soit un documentaire et une fiction. Le documentaire devra s'inspirer d'un sujet d'intérêt public lié à la MRC à laquelle le cinéaste sera jumelé, tandis que le choix du thème de la fiction demeurera à sa discétion. Afin de bien préparer leur court-métrage, les candidats bénéficieront d'une formation de haut niveau d'une durée de 45 heures offertes par l'Institut national de l'image et du son (INIS).

Les cinéastes souhaitant prendre part à la Course doivent déposer leur candidature avant le 15 avril 2011. Tous les détails sur le processus d'inscription sont disponibles dans la section «Inscription».

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse. 

 

De gauche à droite : Jean-François Hamelin, lauréat de la 1ère édition de la Course Montérégie Est; Nicolas Perreault, 2e vice-président du Forum Jeunesse Montérégie Est; Mario Saint-Amand, président du jury de la Course Montérégie Est; Claude Marchesseault, membre du comité exécutif de la Conférence régionale des élus de la Montérégie Est; Michel G. Desjardins, directeur général de l’Institut national de l’image et du son.

 


Les cinéastes de la relève attirent les foules

 

De gauche à droite sur la photo : Carole-Anne Thibault, cinéaste, Pierre-Olivier Labart, répondant pour la MRC de Rouville, Ludovic Dufresne, cinéaste, Jean-François Hamelin, lauréat du prix de la meilleure fiction, Maude De Blois, lauréate du prix du public et du prix Course des régions, Dominic Poliquin-Lasnier, lauréat du prix du meilleur documentaire, David Richard, cinéaste, Vincent Laroche-Gagnon, cinéaste, Michel Benoit, répondant pour la MRC d'Acton.

Plus de 200 personnes ont assisté à la Soirée Première de la Course Montérégie Est, le 5 octobre dernier, au Centre des arts Juliette-Lassonde de Saint-Hyacinthe. L'évènement, qui couronnait la première édition du concours de courts-métrages régional, a permis au public de visionner les courts-métrages réalisés au cours de l'été par les neuf cinéastes. Organisée par le Forum jeunesse Montérégie Est (FJME), cette soirée a également permis aux personnes présentes d’assister à la remise des prix par le jury, présidé cette année par monsieur François Avard, scénariste et écrivain.

Le prix du meilleur documentaire a été remis à Dominic Poliquin-Lasnier, jumelé à la MRC de la Haute-Yamaska, pour son film « Huguette et Mumba ». Le cinéaste originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu s’est mérité une bourse de 750 $ du FJME et 1 000 $ offerts par l’Institut national de l’image et du son (INIS), échangeables contre des formations. Quant au prix de la meilleure fiction, il est revenu à Jean-François Hamelin, jumelé à la MRC du Haut-Richelieu, pour son film « Muska ». Le jeune résident de Sutton s'est vu remettre une bourse de 750 $ de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Montérégie Est, 2 000 $ offerts par Mel's La Cité du cinéma et 250 $ offerts par Productions Radio échangeables contre la location d'équipements.

La cinéaste Maude De Blois, jumelée à la MRC de Brome-Missisquoi, s’est également démarquée en remportant deux prix, soit le prix du public et le prix de la Course des régions. D’une valeur de 6 500 $, ce dernier prix permettra à la cinéaste originaire de Saint-Valérien-de-Milton de poursuivre l’aventure, mais cette fois-ci, en se mesurant à des cinéastes émergents provenant des quatre coins du Québec.

Encouragé par l’engouement suscité par cette première édition, le FJME a annoncé qu’il s’engageait, en 2011, à coordonner la deuxième édition de la Course Montérégie Est : « Pour cette première édition, nous avons reçu plus de 30 candidatures de jeunes de la Montérégie Est intéressés à faire carrière derrière la caméra, signe de l’intérêt que suscite ce projet. C’est pourquoi nous souhaitons réitérer l’expérience puisqu’il s’agit, selon nous, d’une initiative qui permet réellement de soutenir l’émergence d’une relève culturelle qualifiée », a souligné Catherine Plante, présidente du Forum jeunesse Montérégie Est.

D’ici là, il sera possible de visionner l’ensemble des courts-métrages réalisés dans le cadre de l’édition 2010 sur le site officiel de la Course Montérégie Est au cours des prochains jours.

 


Soirée Première de la Course Montérégie Est


Dévoilement des cinéastes qui prendront part à la Course
 

C’est le 25 mai dernier, au centre Action Art Actuel de Saint-Jean-sur-Richelieu, que le Forum jeunesse Montérégie Est (FJME) a procédé au dévoilement des candidats et des candidates qui prendront part à la Course Montérégie Est, un concours de courts-métrages destiné à la relève cinématographique. L’évènement s’est déroulé en présence de monsieur Jean-Pierre Lefebvre, prolifique cinéaste québécois et membre du jury de sélection.

Les participants et les participantes qui participeront à cette première édition de la Course Montérégie Est sont :

Hugues Clément, 22 ans, originaire de Granby, jumelé à la MRC Lajemmerais;
Maude De Blois, 22 ans, originaire de Saint-Valérien-de-Milton, jumelée à la MRC Brome-Missisquoi;
Ludovic Dufresne, 21 ans, originaire de Mont-Saint-Hilaire, jumelé à la MRC Rouville;
Jean-François Hamelin, 31 ans, originaire de Sutton, jumelé à la MRC Le Haut-Richelieu;
Carole-Anne Thibault, 18 ans, originaire de Beloeil, jumelée à la MRC Les Maskoutains;
David Richard, 25 ans, originaire de Saint-Hyacinthe, jumelé à la MRC La Vallée-du-Richelieu;
Vincent Laroche-Gagnon, 24 ans, originaire de Saint-Hyacinthe, jumelé à la MRC Acton;
Dominic Poliquin-Lasnier, 22 ans, originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, jumelé à la MRC La Haute-Yamaska;
Benoît Thomassin, 30 ans, originaire de Otterburn Park, jumelé à la MRC de Pierre-De Saurel.

Puisque l’un des objectifs de ce concours de courts-métrages est de faire découvrir la région de la Montérégie Est aux cinéastes, chacun d’eux estjumelé à une MRC afin d’y établir ses lieux de tournage. Pour les orienter dans leur découverte, les cinéastes pourront faire appel à des personnes répondantes dans chacune des MRC. L’équipe de répondants et de répondantes est composée de professionnels œuvrant auprès d’organisations tels que les CLD, les MRC, les services des Loisirs et les Carrefours jeunesse-emploi.

Le FJME souhaite souligner l’implication de tous les partenaires dans ce projet. Ainsi, la Course Montérégie Est a été rendue possible grâce à la collaboration de la Conférence régionale des élus Montérégie Est, de la Course Estrie, de l’Institut national de l’image et du son (INIS), de la Ville de Saint-Hyacinthe, du Centre d’exposition Expression, de Sirocco Communication, du député de Saint-Jean, monsieur Dave Turcotte, et du député de Saint-Hyacinthe, monsieur Émilien Pelletier.



 

 


Lancement de la Course Montérégie Est


Le Forum jeunesse Montérégie Est (FJME) est fier de lancer la Course Montérégie Est, un concours de courts-métrages dédié à la relève cinématographique.

La Course Montérégie Est s’adresse aux jeunes de la région, âgés entre 18 et 35 ans, intéressés par la production cinématographique. Elle a pour mission de mettre à la disposition des jeunes cinéastes des moyens de formation, de production, de diffusion et de distribution dans le but de promouvoir la relève cinématographique et de contribuer au développement régional.

Concrètement, la Course Montérégie Est rassemble neuf cinéastes qui seront jumelés avec une MRC du territoire de la Montérégie Est et qui disposeront de deux mois pour tourner deux courts-métrages, soit un documentaire et une fiction. Le documentaire devra porter sur l’engagement citoyen et le sujet de la fiction, quant à lui, demeure au choix du réalisateur ou de la réalisatrice.

En début de parcours, les cinéastes recevront une formation spécialisée de haut niveau, d’une durée de 45 heures, offerte par l’Institut national de l’image et du son (INIS). Considérés comme des cinéastes indépendants livrant un regard personnel, chacun des participants et participantes disposera d’un budget de production de 1 000 $ par film.

Les films seront présentés lors de la Soirée Première, qui se déroulera à l’Espace RONA du Centre des arts Juliette-Lassonde de Saint-Hyacinthe, au mois d’octobre 2010. Lors de cet événement, trois prix seront remis aux participants et participantes dans les catégories suivantes : meilleur documentaire, meilleure fiction et prix du public. Les gagnants et gagnantes de chacune des catégories seront désignés par un jury composé de professionnels œuvrant dans le domaine du cinéma et de la culture. Ce jury sera présidé cette année par monsieur François Avard, scénariste de renom.

Les jeunes cinéastes intéressés à prendre part à la Course doivent déposer leur candidature avant le 23 avril 2010.